top of page

Apprendre mon chien à être seul à la maison la journée

Un incontournable de la vie de maitre de chien : apprendre son chien a être seul. On a déjà écrit plusieurs articles sur le sujet, mais on voulait tout rassembler dans un article unique pour vous aider au maximum. Voyons ensemble, comment apprendre à Médor a bien vivre la solitude.


Pourquoi apprendre mon chien a être seul ?


Tout d'abord, il faut rappeler que la solitude fait partie intégrante de la vie de tout être vivant. Il ne faut pas culpabiliser de laisser son chien seul, c'est tout à fait normal. Votre chien sera forcément amener à être seul un jour c'est indéniable. Vous pouvez laissez votre chien seul chez vous uniquement si de bonnes conditions sont réunies comme une durée raisonnable, et un accès à de la nourriture et de l'eau.


La solitude est pour moi la première compétence à votre chien dès son arrivée dans votre foyer. C'est un élément important qui va conditionner la qualité de vie et le bien-être de votre chien. Si vous n'apprenez pas à votre chien à gérer et accepter les moments de solitude et de calme, votre chien pourrait développer de l'anxiété de séparation, devenir destructeur ou avoir du mal à vous obéir. Etre seul ne doit pas être une source de stress pour votre chien, mais au contraire quelque chose de normal et d'apaisant.



L'habituer dès le plus jeune âge


Etre seul n'est pas inné pour votre chien et doit s'apprendre. Cet apprentissage commence dès son arrivée au sein de votre foyer, qu'il soit chiot ou adulte. Tout d'abord, ne soyez pas non-stop avec lui pendant les premières heures et jours. Plus la première séparation avec vous est loin dans le temps, plus elle sera difficile à vivre pour votre chien. Faite donc attention à ce que votre chien ne vous suive pas partout dans l'appartement ou la maison. Cela ne ferait que renforcer un hyper attachement et rendre difficile la séparation. S'il vous suit de pièce en pièce, fermez une porte, changez d'endroit - de façon naturelle toujours - afin de banaliser vos mouvements d'une pièce à une autre.


Ensuite, habituez-le à être seul dès le début de façon progressive. Ne partez pas une journée entière dès les premiers jours, cela serait mal vécu par l'animal et compliquerait son apprentissage de la solitude. Commencez par de coutes périodes (10, 20 ou 30 minutes), puis augmentez progressivement la durée et fréquences des absences, en fonction de sa capacité à rester calme. Soyez patient et ne forcez pas les choses. Petit à petit, il va être normal pour lui de se retrouver tout seul à la maison.

  • Tip: La première fois qu'il faut laisser son animal seul peut être source de stresse. Personnellement je m'éclipsais 10 minutes maximum au début, et je restais dans la cage d'escalier pour écouter son comportement.

  • Tip: Un conseil appliqué avec Raymond, c'est de multiplier le plus possible les petites sorties de 10 ou 20 minutes plusieurs fois par jour. Surtout sans lui dire, en s'éclipsant discrètement. On est d'accord qu'une fois sur deux il m'avait grillé, mais le principe était là. Il n'y avait pas de transition, d'aurevoir ou de bonjour, cela se faisait naturellement et contribuait à banaliser la solitude.

  • Tip: Un autre conseil c'est de filmer (téléphone, go pro, caméra) ou d'enregistrer le son avec un dictaphone lorsque vous partez les premières fois lors de petites périodes. Cela me permettait d'aller faire une petite course d'appoint en toute tranquillité car je pouvais visionner les images ou le son après. Cela m'a permis de savoir s'il aboyait ou vivait mal mon absence et par conséquent de mieux adapter son apprentissage de la solitude. Mais aussi de me rassurer par rapport aux voisins (qui était une de mes plus grosse crainte).

N'attirez pas l'attention lorsque vous partez ou que vous rentrez à la maison. Essayez de rester calme et détendu pour ne pas transmettre de l'anxiété à votre chiot et permettre de banaliser ces mouvements d'arrivées et de sorties. Faite attention à ne pas créer de rituel d'arrivée ou de sortie. C'est à dire ne lui dite pas aurevoir lorsque vous partez ou bonjour lorsque vous rentrez. Quand vous rentrez chez vous le soir, ignorez-le les 5 premières minutes. C'est à vous de choisir quand commencent et finissent les interactions, et pas lui. Rangez vos clés, lavez vous les mains, posez votre manteau, ouvrez une fenêtre, des petits gestes simples à faire avant de s'occuper de lui. Attention à ne pas répéter les mêmes gestes à chaque fois au risque de créer un rituel et donc déclencher en lui de l'anxiété. Il va comprendre votre comportement et anticiper le sien en étant triste que vous partiez.



Créer un environnement favorable


Assurez-vous que l'environnement dans lequel vous laissez votre chien est confortable et sûr. Voici quelques conseils pour lui offrir le meilleur endroit possible:

  1. Tout d'abord il est primordial de mettre à disposition tout ce dont votre chien aura besoin pour passer la journée, c'est à dire : un panier, des occupations, de l'eau et de la nourriture.

  2. Pour limiter les accidents et la casse, le mieux est de mettre votre animal dans un endroit sûr comme la cuisine. Dans les cuisines rien ne traine par terre, tout est rangé en hauteur. Au sol, c'est souvent un carrelage, donc si jamais il y a un accident de pipi ou popo cela se nettoie très facilement.

  3. Choisissez une pièce où il y a de la lumière, car les chiens raffolent des rayons du soleil pour faire la sieste. Avoir une bonne lumière naturelle, lui permettra aussi de se repérer dans le temps, car les chiens n'ont pas la notion du temps qui passe et se repère uniquement à la position du soleil.

  4. Je vous recommande vivement d'investir dans une caméra pour surveiller votre chien au fil de la journée. Il existe plusieurs marques très sophistiquées telles que Furbo, mais honnêtement je ne les recommande pas. Je ne suis pas pour les caméras qui proposent pleins d'options telles que distribuer des friandises. Je veux juste voir mon chien en bonne qualité à tout moment pour un prix correct. Personnellement on utilise Wansview, que je recommande fortement. Pour seulement 35€ (contre 229€ pour Furbo) vous pouvez voir votre chien en HD. Elle est disponible sur Amazon Pet. Pour en savoir plus sur la caméra Wansview allez voir notre article dédié.

Retrouvez toutes nos stories dans la bulle "Feedback" sur Instagram



Occupez votre absence


Pour vivre bien vivre votre absence, il est essentiel de fournir à votre chien des activités stimulantes et divertissantes appropriées à son âge, sa race, sa taille et sa personnalité pour éviter qu'il ne s'ennuie. Pour occuper et stimuler son chien pendant votre absence, rien de mieux que des jouets et des friandises.


Soyez créatif et variez les types de jouets et cachettes pour occuper et stimuler votre chien an maximum. Les jouets d'occupation sont conçus pour occuper votre chien pendant une longue période. Ils peuvent inclure des défis physiques et mentaux comme des jouets à mâcher ou qui dispensent des friandises. En complément cachez des friandises dans différentes pièces de votre maison et encouragez votre chien à les trouver. Cela peut aider à stimuler son odorat et à le garder occupé plusieurs minutes.

  • Tip: Prévoyez une caisse à jouets, où votre chien pourra piocher dedans à sa guise. Variez les jouets : à mâcher, à manger, qui font du bruit, balle, peluche... etc. Au début nous mettions la caisse à jouets uniquement lorsque nous le laissons seul pour une longue période, comme une journée entière. Cela permettait de créer une excitation et s'associer la solitude à quelque chose de cool, qu'il n'a pas toujours accès.

  • Tip: Cachez pleins de friandises, ça a lui donnera une autre raison d'être content de vous voir partir.

  • Tip: Evitez des objets qui peuvent se détruire trop facilement, au risque d'encourager votre chien à avoir un comportement destructeur.

En somme, les jeux d'occupation pour chien sont une excellente façon de maintenir votre chien physiquement et mentalement actif, réduire l'ennui et l'anxiété, stimuler leur cerveau et renforcer votre relation avec votre animal de compagnie.




Dépensez et câlinez votre chien avant et après

Les promenades sont un excellent moyen de garder votre chien actif et stimulé mentalement. Il ne faut surtout pas sous-estimer la balade du matin, ni celle du soir. Elles sont toutes les deux indispensables et complémentaires, et votre chien en a besoin. Promener son chien avant et après une longue absence est vitale pour lui, pour plusieurs raisons :

  1. Les chiens ont besoin de faire de l'exercice pour maintenir leur santé physique. Les promenades permettent à votre chien de se dégourdir les pattes et de participer à leur bien-être général.

  2. Les promenades offrent une stimulation mentale pour votre chien. En explorant son environnement, votre chien va sentir de nouvelles odeurs, voir de nouvelles choses et interagir avec son milieu, ce qui est important pour son bien-être mental.

  3. Se balader donne la possibilité à votre chien de se socialiser. Les chiens ont besoin de rencontres avec d'autres chiens et personnes pour apprendre à bien se comporter dans diverses situations.

  4. Assimilez à la promenade du jeu, en y intégrant des jeux, tels que le lancer de balle, est un excellent moyen de garder votre chien actif et stimulé mentalement.

  5. En dépensant votre chien suffisamment, vous limiterez les comportement destructeurs et accidents, car vous aurez déjà remplis ses besoins.

  6. Pour certains chiens, la promenade peut également aider à soulager l'anxiété. Le temps passé à l'extérieur peut offrir une distraction de la vie à l'intérieur de la maison et aider à calmer l'esprit de votre chien.

Avant votre départ, et dès votre retour, passez également du temps avec votre chien. La journée a été longue pour lui, et il n'a attendu qu'une chose : votre retour. Donnez lui de l'affection à travers des câlins et caresses, jouez avec lui, et promenez-le dehors sans laisse. Les câlins et les caresses peuvent aider à réduire le stress et l'anxiété chez votre chien. Passez un peu de temps à caresser votre chien avant de partir pour lui donner un sentiment de sécurité et de confort avant votre départ notamment. Cela contribuera également à renforcer votre lien avec votre chien et instaurer une plus grande confiance et bien-être à vos côtés.



Limitez le nombre d'absences au maximum


Le but n'est pas de laisser votre chien seul de 8h à 19h du lundi au vendredi. Cela serait vraiment horrible. Si c'est ce que vous envisagez, je vous le dis tout de suite ne prenez pas de chien. En revanche nous sommes d'accord que pour la plus part d'entre nous nous travaillons toute la journée du lundi au vendredi. Dans ce cas usez d'astuces pour limiter vos absences: télétravail, embauchez un pet sitter, passez sur votre pause déjeuner, ou laissez votre chien en pension la journée.



Surveiller tous les signes d'anxiété pour ajuster votre stratégie


Il est essentiel de surveiller tous les signes d'anxiété (pas de séparation uniquement) chez votre chien. Les symptômes les plus communs sont les aboiements excessifs, des pleurs ou des comportements destructeurs. Si vous remarquez ces signes, réduisez le temps que vous laissez votre chiot seul et consultez un professionnel du comportement canin si nécessaire. Pas de panique, tout s'apprends avec de la patience et de la bienveillance.


Plus de lecture


Pour être incollable sur le sujet, on vous propose de lire nos autres articles dédiés sur le sujet:

Posts récents

Voir tout
logo et texte.png

Merci pour votre visite !

Lorsque nous avons accueilli Raymond, notre premier chien, nous nous sommes vite retrouvés livré à nous même. Nous avons voulu créer ce blog pour partager nos astuces et aider tous les autres maîtres. 

  • Youtube
  • Tiktok
  • Instagram
  • Noir Pinterest Icône

Retrouvez toutes nos vidéos sur Youtube

Suivez nous sur Instagram

S'abonner à notre newsletter

Merci pour votre envoi !

bottom of page