top of page

3 étapes pour apprendre à courir avec son chien

Étant une marathonienne, la course à pied fait partie intégrante de ma vie, et c'est tout naturellement que j'avais envie que Raymond me suive dans mes aventures pour partager cette passion avec lui. Ça tombe bien, faire une activité avec son chien contribue fortement à son bien-être. Courir avec son chien est d'ailleurs l'une des activités les plus faciles et les moins onéreuses à faire ensemble. On vous explique comment vous y prendre dans cet article.




Les 3 étapes à apprendre à son chien pour faire un footing ensemble

Avant de partir pour un footing de 10 km, il faudra prévoir plusieurs séances d'entraînement pour apprendre à votre chien les bases de la course à pied. Il est impossible d'assimiler tous les apprentissages en une seule séance. Au cours des premières sorties, de seulement 1 ou 2 kilomètres, l'objectif sera d'abord de lui enseigner la première étape. Progressivement, vous pourrez incorporer la deuxième étape, puis la troisième, jusqu'à ce que vous maîtrisiez cette activité ensemble. Ce n'est qu'à partir de ce moment-là que vous pourrez envisager d'augmenter la distance ou le temps, en fonction de la forme physique de votre chien.


Voici 3 étapes clés pour initier votre chien au running, suivies plus bas des règles d'or :


  1. Apprendre le rythme de la course à pieds Votre chien doit comprendre et assimiler deux principes de base lorsqu'il court avec vous :

    1. Ne pas partir tout de suite : Faites toujours une marche de 10 minutes pour que votre chien puisse s'échauffer et faire ses besoins. Il n'aura pas l'occasion de le faire pendant la course, donc mieux vaut partir à jeun.

    2. Quand on court, on ne s'arrête pas : Une fois parti, votre chien doit comprendre qu'on ne s'arrête pas pour faire pipi, renifler une odeur ou saluer d'autres chiens. Partez à une allure assez lente pour anticiper ses premiers arrêts et ne pas le stopper brusquement avec la laisse. Encouragez-le à continuer lorsque vous voulez qu'il s'arrête pour renifler ou faire ses besoins en utilisant des commandes telles que "allez, viens" ou "continue", et détournez son attention avec "tu laisses". Votre chien doit déjà maîtriser ces commandes avant d'aborder la première étape. Répétez cet exercice sur plusieurs séances jusqu'à ce que votre chien l'assimile. Assurez-vous qu'il a bien compris avant de passer à l'étape 2.

  2. Apprendre à tenir la bonne position Pour courir en toute sécurité, apprenez à votre chien à bien se positionner pendant votre course :

    1. Votre chien doit courir légèrement devant vous pour que vous puissiez garder un œil sur lui, assurant ainsi plus de sécurité et de confort. En général, les chiens se positionnent naturellement devant, donc cette étape est généralement facile à intégrer.

    2. Enseignez-lui à rester du même côté, que ce soit à gauche ou à droite, selon vos habitudes. Personnellement, je préfère avoir mon chien à ma gauche, car je suis droitière et j'aime garder ma main droite libre.

    3. Apprenez-lui à ne pas zigzaguer. Cela peut être plus difficile, surtout si votre chien a pris l'habitude de le faire lors des promenades. Cependant, avec de la patience et de la constance, cette habitude peut être corrigée.

  3. Incorporer les commandes de direction Vous savez où vous allez, mais pas votre chien. Il est crucial de communiquer avec lui tout au long de votre parcours pour maintenir son attention sur vous et le garder prêt à vous suivre. Voici quelques commandes à incorporer pour faciliter la direction. Assurez-vous que votre chien maîtrise déjà ces commandes, car on ne peut pas tout lui apprendre en même temps :

    1. Utilisez les mots "gauche" et "droite" pour indiquer le mouvement souhaité à votre chien, surtout lorsqu'il y a des obstacles sur votre chemin.

    2. Si votre chien est distrait par une odeur, un autre chien, un vélo, etc., utilisez "continue" ou "tout droit" pour l'encourager à rester concentré sur la course.

    3. En cas de danger imminent, comme un feu rouge, un croisement de route, etc., utilisez "stop" pour que votre chien s'arrête immédiatement et évite tout risque.


Les règles d'or pour un apprentissage réussi

Avant d'aller plus loin dans cet article, il est crucial de rappeler que le bien-être de votre chien demeure la priorité absolue. Même s'il a tendance à vouloir vous faire plaisir et à vous suivre, il peut ne pas être disposé ou physiquement capable de le faire. Nous devons donc adopter une approche douce et bienveillante pour faciliter son apprentissage, en n'insistant surtout pas s'il montre le moindre signe d'inconfort :

  • Attendez la fin de la croissance de votre chien : Avant l'âge d'un an ou dix-huit mois (en fonction de la race et de la taille), évitez d'initier toute activité sportive avec votre chien pour éviter des séquelles physiques potentielles. Soyez patient avant de lui faire découvrir les joies de la course à pied.

  • Progresser graduellement : Comme le dit le proverbe, Rome ne s'est pas construite en un jour, et il en va de même pour l'apprentissage d'un sport pour votre chien. Augmentez progressivement la distance lors de vos séances : commencez par un kilomètre, puis deux, en augmentant graduellement si tout se déroule bien. Même une fois que votre chien est habitué, ne vous précipitez pas. Il a également besoin de s'échauffer avec une petite balade avant de courir.

  • Soyez à l'écoute de votre chien : Apprenez à détecter tout signe d'inconfort pour adapter ou arrêter l'activité à tout moment. Si vous remarquez le moindre signe, ne forcez pas et arrêtez-vous.

  • Utilisez un équipement adapté : Optez pour un équipement qui assure la sécurité et le confort de votre chien. Pour les grands chiens, le choix est vaste en termes d'équipements sportifs dédiés, mais pour les petits chiens, privilégiez un harnais et une laisse de taille moyenne (maximum 5 mètres) pour optimiser leur confort et leur sécurité. Si vous courez en campagne ou en forêt, la laisse n'est pas nécessaire.

  • Maintenez le même rythme et la même allure : Courir ensemble ne signifie pas que vous devez tracter votre chien ou inversement, ce qui serait néfaste pour vous deux. Cherchez à courir ensemble, au même rythme mais de manière indépendante. Assurez-vous que la laisse ne soit jamais tendue, permettant ainsi à votre chien d'avoir un peu de jeu pour plus d'aisance et de flexibilité.

  • Respectez la condition physique de votre chien : Tout comme nous, les humains, les chiens naissent avec des capacités physiques différentes. Tenez compte de la race, de l'âge et du poids de votre chien, car ils n'auront pas tous les mêmes facilités. Limitez-vous à une distance raisonnable, par exemple, je ne dépasse pas les 10 km avec Raymond, sachant qu'il pourrait en faire plus mais je préfère rester en deçà de ses limites pour éviter tout risque. Raymond, étant un teckel, est sujet aux problèmes de dos dus à sa morphologie, donc je choisis toujours des parcours plats et je le porte systématiquement s'il y a des escaliers.

  • Ne fixez pas d'objectifs sportifs : L'objectif principal de faire du sport avec votre chien est de passer un bon moment ensemble, pas de battre des records. Si vous cherchez à améliorer vos performances personnelles, il vaut mieux partir seul pour votre séance.

  • Limitez la fréquence des courses : Une fois par semaine semble être un bon compromis maximum pour courir ensemble.



Comments


logo et texte.png

Merci pour votre visite !

Lorsque nous avons accueilli Raymond, notre premier chien, nous nous sommes vite retrouvés livré à nous même. Nous avons voulu créer ce blog pour partager nos astuces et aider tous les autres maîtres. 

  • Youtube
  • Tiktok
  • Instagram
  • Noir Pinterest Icône

Retrouvez toutes nos vidéos sur Youtube

Suivez nous sur Instagram

S'abonner à notre newsletter

Merci pour votre envoi !

bottom of page