top of page

Prendre le train avec son chien

On n’a encore jamais eu l’occasion de prendre l’avion avec Raymond, mais on a déjà pris plusieurs fois le train avec lui. Et c’est beaucoup plus simple qu’il n’y parait. Du coup on avait bien envie de vous partager nos conseils, si jamais ça peut vous rassurer.


Faite-vous une check list avant départ

Il a plusieurs éléments à avoir en tête pour être prêt avant le grand départ. Alors rien ne vaut une bonne vieille to do list pour être sûr de rien oublier. On vous propose la notre ci-dessous :


Prendre un sac adapté

Si vous avez un gros chien, ce paragraphe ne vous concernera pas. En revanche si votre chien est petit comme Raymond, il vous sera demandé de le transporter dans un sac adapté au voyage. Le sac permet de délimiter l’espace de votre chien, de le rassurer, mais aussi de le transporter plus facilement. Je recommande notre sac que nous avons acheté sur Amazon (voir photo en bas). Je vous encourage à prendre un sac non rigide car c’est beaucoup plus facile à trimballer.


Où le mettre dans le train ? Bonne question ! Vous devez le garder impérativement avec vous. Le must c’est de le poser sur la place à côté de vous si elle est vide. C’est le plus pratique et agréable pour tout le monde. Si ce n’est pas le cas il faudra le mettre à vos pieds. C’est moins bien c’est sûr, mais personnellement ça ne m’a jamais gênée. Le sac est petit et l’espace grand donc vous aurez quand même la place de mettre vos jambes. En TGV du moins. En TER c’est une autre affaire !


Avoir un sac c’est pratique également pour vous car vous pouvez y mettre toutes ses affaires. Ses jouets à l’intérieur et les autres affaires comme la gamelle dans les poches extérieures. Si vous avez une petite valise, vous pouvez aussi mettre le sac au dessus, ce qui fait que c’est très facile de se balade avec les deux.


Pensez à lui prendre un billet

N'oubliez pas de lui prendre un billet au risque de payer une amande (7 euros pour un trajet inférieur à 150 km et 15 euros pour un trajet supérieur à 150 km). En effet, les chiens doivent aussi avoir un billet de train valide. Depuis peu le tarif est unique peut importe la taille de votre chien. À savoir 7€ par trajet et par chien.


Préparez ses affaires

Pour que le trajet passe vite pour lui comme pour vous et éviter tout petit gémissement désagréable pour vos voisins qui n’ont rien demandé, il faudra offrir un cadre confortable à votre animal mais aussi l'occuper au maximum. Une petite couverture toute douce pour qu’il puisse se blottir, quelques jouets, des friandises longues à mâcher et un peu d’eau feront l’affaire.


Laissez-le autonome dans son sac avec plusieurs types de jouets et quelques friandises. Il pourra alterner entre ses siestes et mâchouilles. Personnellement j’essaie de varier avec: une peluche, un bois de cerf et une friandise longue à mâcher (type masque de bœuf ou sabot de veau). Ça peut m’arriver de remplir un Kong de pâté, mais niveau odeur c'est pas toujours idéal pour les gens autour. Je lui prends ses jouets préférés pour qu’il y ait plus de chance qu’il joue avec, et lui faire plaisir. Je prévois toujours une gamelle de transport et une petite fiole d’eau que je laisse dans les poches de son sac pour le rafraîchir de temps en temps.


Pensez aussi à lui prendre un collier avec un tag (prénom et votre numéro de téléphone), c'est obligatoire, et pratique si jamais vous le perdez de vue. Une laisse courte aussi pour le faire marcher dans la gare.


Prenez de quoi le détendre

Pour le détendre, des petits bisous et caresses de temps à autre aussi ça fait plaisir. S’il est à côté de moi j’ouvre la fente sur le côté pour qu’il puisse se blottir près de moi, ou que je passe ma main par l’ouverture supérieure.

J’utilise un peu de CBD ou fleurs de Bach pour le détendre de façon naturel, si nous avons un long trajet. Par exemple 6h quand on fait nos Genève-Rennes. J’utilise la marque Pawell qu’on aime beaucoup et qu’on a l’habitude de prendre. Leurs petites croquettes sont top. Je les glisse dans un kong et l’affaire est réglée.


Retrouvez toutes nos stories Voyage sur Instagram



Veillez à ses besoins

Un impératif avant tout ça, c’est de promener