top of page

Est-ce qu'un chien peut être heureux en appartement ?

En tapant cette question dans Google par curiosité, j'étais surprise puis énervée de voir autant de "non". Ayant vécus avec R dans un appartement, puis dans une maison, je peux vous affirmer qu'un chien peut être tout à fait heureux en appartement, voir parfois plus qu'en maison. Je vous explique pourquoi dans cet article.



Arrêtons les stéréotypes : un chien peut être heureux en appartement

C'est regrettable d'être aussi arrêté sur la question, car cela freine inutilement une personne à l'adoption. Je suis ravie de ne pas avoir tapé la question dans Google lorsque j'étais en pleine réflexion, car cela m'aurait vainement découragé. Les vrais professionnels canins vous le confirmerons : un chien peut être heureux en appartement. En revache, le PEUT a ici à toute son importance, car son bonheur dépendra de vous, et de vous uniquement.


Rassurez-vous, vous n'avez pas besoin d'une maison, ni d'un grand jardin pour rendre votre chien heureux. Avoir un extérieur aide et dépanne, mais doit uniquement être en complément car gardez en tête qu'un jardin ne doit jamais remplacer les balades quotidiennes. Répondre à ses besoins journaliers (soit le promener plusieurs fois par jour) est la seule et unique chose dont votre chien a besoin. Un chien préférera être en appartement avec des promenades fréquentes et longues, plutôt qu'être en maison et ne pas en sortir pendant plusieurs jours. Pourquoi ? Parce qu'il a besoin d'être stimulé chaque jour, par de nouveaux sons, odeurs, environnements au risque de s'ennuyer.


Habiter en appartement force naturellement à promener votre chien plusieurs fois par jour, mais ce n'est pas le seul bienfait. Un appartement peut être source de réconfort car il y a moins de "nuisibles" et il n'aura pas besoin d'être constamment à l'affût pour défendre son territoire, car son espace est davantage délimité.


En Maison, oui mais.. !

On ne va pas faire les têtes de mule, la maison procure un certain nombres d'avantages indéniables. Pour votre chien comme pour vous :

  • Il pourra rester plus longtemps dehors et ce à sa guise

  • Il peut se défouler et faire ses besoins à tout moment quand il en a envie

  • Cela permet de le rendre plus indépendant et il sera moins dans vos pattes chez vous

  • Plus confortable pour vous, les promenades quotidiennes s'organisent avec plus de flexibilité

En revanche, ne vous méprenez pas, la maison comporte aussi des points faibles dont on ne parle pas. Votre chien n'ira pas autant que vous le pensez dans le jardin. Votre extérieur ne sera pas perçu comme un espace de jeu illimité et disponible à tout moment, mais plutôt comme une pièce en plus, comme si vous passiez de 100 à 120 mètre carré. A force il connaitra le terrain et ces odeurs par cœur, et certains jours il ira dehors uniquement pour faire ses besoins.

De plus, si vous êtes de nature feignante vous pouvez vite prendre le raccourci de ne plus promener votre chien tous les jours, ce qui sera au détriment de sa santé mentale à long terme. De la même manière que rester enfermé une semaine chez vous sans sortir vous rendrait fou, le ressenti et effet serait le même pour votre animal.



Mon point de vue et expérience avec Raymond

Avant de vous donner mon point de vue et vous raconter notre expérience, quelques éléments de contexte pour mieux comprendre nos habitudes. Lorsque nous avons accueilli Raymond nous étions en appartement. Nous avions un grand balcon où nous avions aménagé un petit mètre carré de faux gazon pour faire ses besoins. Cet espace servait uniquement pour les "urgences" (par exemple lorsque j'étais en réunion et que je le voyais gratter à la porte) et pour le dernier pipi du soir vers 22h / 23h.


O Pour lui

Lors que nous avons déménagé en maison, Raymond avait 10 mois (dont 8 avec nous). Au tout début, j'ai trouvé Raymond plus épanoui. L'effet nouveauté de ce nouvel environnement intérieur comme extérieur avec de nouvelles odeurs, nouveaux objets à découvrir l'a forcément beaucoup séduit et occupé les premiers jours. Notre déménagement a eu lieu en été ce qui a beaucoup contribué à le faire aller dehors et profiter du jardin les premières semaines.

On a découvert un Raymond beaucoup plus "territorial" à notre arrivée en maison. Il a commencé à aboyer sur les passants, guetter les chats et les écureuils. En bref, à protéger son territoire. C'est un comportement qu'il n'avait pas en appartement puisqu'il n'y avait aucun passage (nous étions au dernier étage). Les bruits de vie comme les voisins dans la cage d'escalier ou le bruit des voitures dehors ne lui faisaient rien.

Son intérêt pour le jardin est changeant et il ne l'apprécie pas de la même manière que nous. L'été, il est toujours dehors mais principalement à se prélasser au soleil. Un jour de pluie n'espérez pas le voir dehors, il n'y mettra pas le bout du nez. S'il neige, il peut passer littéralement plusieurs heures dans le jardin à jouer avec la neige. Et il y a des jours où il ne profite quasiment pas du jardin. En soit, c'est vraiment en fonction du temps et de ses humeurs, comme nous au final.

Dernière remarque, Raymond est devenu plus indépendant, moins dans nos pattes chez nous. Conscient qu'il a un champ des possibles plus grand, il peut rester dans le jardin ou dans d'autres espaces que nous. Plus indépendant, mais cela ne veut pas dire moins affectueux, lors qu'il est avec nous il est tout autant câlin.


O Pour nous

De notre côté, je ne vais pas mentir, le jardin est vraiment pratique car procure plus de flexibilité. Entre les balades, il peut continuer à se défouler ou aller se promener lorsqu'il se réveille de sa sieste sans avoir à m'attendre. Le samedi matin, je ne suis pas obligée de partir dès mon lever le promener. La balade du matin peut attendre un peu puisqu'il peut faire ses besoins en attendant dans le jardin.

Le confort d'avoir le choix est très appréciable. Par exemple si un jour je suis malade et clouée au lit, à titre d'exception je sais que peux rester chez moi grâce à notre extérieur.


En somme, le passage de l'appartement à la maison s'est très bien fait (je vous prépare un article dédiée sur le déménagement) ;cela dit encore une fois, avoir une maison ne fait pas tout. Ramond prend et prendra toujours plus de plaisir à se balader avec nous, plutôt que de tourner en rond dans le jardin. En résumé, je dirai qu'avoir un jardin est un très bon complément, car il a cette liberté de pouvoir aller dehors quand il veut. En revanche un jardin ne remplacera jamais les biens faits de promenades quotidiennes nécessaire à son bien être.



Le mot de la fin

Vous l'aurez compris peut importe l'environnent dans lequel vous habitez. Un chien n'a aucune préférence, c'est vous qui ferez toute la différence. Tant que vous remplissez tous vos devoirs de maitre votre compagnon sera heureux. Votre fidèle ami n'a que faire d'être en maison, appartement, chalet, villa ou penthouse, tout ce qu'il veut c'est être baladé plusieurs fois par jour.

Posts récents

Voir tout
logo et texte.png

Merci pour votre visite !

Lorsque nous avons accueilli Raymond, notre premier chien, nous nous sommes vite retrouvés livré à nous même. Nous avons voulu créer ce blog pour partager nos astuces et aider tous les autres maîtres. 

  • Youtube
  • Tiktok
  • Instagram
  • Noir Pinterest Icône

Retrouvez toutes nos vidéos sur Youtube

bottom of page