top of page

10 astuces pour occuper et dépenser son chien quand on est enceinte

Chaque grossesse est unique, mais quoi qu'il en soit, à un moment donné, les déplacements vont devenir compliqués, et c'est votre chien qui en souffrira en premier. Pendant mon dernier trimestre notamment, j'ai éprouvé énormément de difficultés à bouger mon corps, mais il était hors de question de priver Raymond de son exutoire quotidien. J'ai dû ruser pour trouver des alternatives pour dépenser Raymond tout en préservant ma santé physique, et je vous en partage 10 dans cet article.


Avant propos

Le bien-être de votre chien doit rester votre priorité, mais vous avez également le droit de penser à votre propre bien-être ainsi qu'à celui de votre bébé. Bien entendu, même pendant la grossesse, il est nécessaire de promener son chien tous les jours, surtout si vous n'avez pas de jardin pour qu'il puisse faire ses besoins. Cependant, pendant cette période particulière, vous pourriez ne pas avoir la capacité physique habituelle pour vous déplacer aussi facilement et fréquemment, et vous avez le droit de recourir à quelques ajustements. Contrairement à une maladie qui peut durer seulement quelques jours (où l'on peut se permettre quelques exceptions), la grossesse peut être une période prolongée, donc il est important d'utiliser des stratégies et d'optimiser vos sorties pour dépenser votre chien sans vous fatiguer trop, surtout lors du troisième trimestre.



1. Privilégier les balades autour de chez vous

Avec la fatigue et le poids du bébé, il est plus sûr de ne pas partir trop loin de chez vous pour de grandes promenades. L'idéal est de rester près de chez soi, quitte à faire plusieurs tours ou à suivre le même itinéraire. Restez à proximité de votre domicile car on n'est jamais à l'abri d'une chute, d'un accident, ou de sentir soudainement une douleur.


2. Parcs à chiens

Si vous en avez un près de chez vous, le parc à chiens c'est l'idéal. Assis sur un banc, vous pouvez vous reposer pendant que votre chien se dépense et joue avec d'autres congénères. C'est le meilleur moyen de faire plaisir à votre chien, qu'il puisse se défouler et jouer avec d'autres chiens. C'est aussi l'une des meilleures techniques pour vous, car ces espaces sont clôturés, il y a des sacs à déjections et une poubelle disponible, ce qui minimise vos déplacements. Les chiens qui vont dans les parcs à chiens sont majoritairement habitués aux autres chiens, donc pas dangereux. Vous pouvez ainsi vous reposer de façon très sereine.

Lorsque nous habitions à Genève, nous avions de très nombreux parcs à chiens disponibles, c'était vraiment super. Arrivés à Rennes, ce fut une autre histoire, car il n'y a pas de parc à chiens autour de chez nous. C'est pour cela que nous n'avons pas pu user de l'astuce n°2, mais heureusement pour nous, il y en a encore 9 à partager avec vous.


3. Aller au parc ou square le plus près de chez vous

Pour éviter de marcher, rendez-vous plutôt au parc ou à l'aire de jeux la plus proche de chez vous. Si personne n'est présent, profitez-en pour promener votre chien tout en vous reposant sur un banc. Cette activité est particulièrement recommandée, notamment dans le dernier mois de grossesse. Elle vous permet de garder un œil sur votre chien tout en vous offrant la possibilité de vous asseoir pour limiter l'effort physique. Cependant, dès que vous remarquez l'arrivée d'enfants, il est préférable de partir car ces espaces leur sont réservés (et sont souvent interdits aux chiens).

Il est essentiel que votre chien réponde bien au rappel et qu'il n'ait pas tendance à fuguer. De plus, choisissez un endroit relativement calme où il y a peu de passages afin d'éviter les rencontres avec d'autres personnes ou chiens. Pourquoi ? Parce qu'étant enceinte, si une altercation survient entre deux chiens, vous ne pourrez pas intervenir sans risquer de vous blesser. Personnellement, lorsque j'ai entamé mon dernier trimestre de grossesse, j'ai évité de croiser d'autres chiens pour cette raison.


4. Utiliser votre jardin

Vous le savez, un jardin ne remplacera jamais la promenade quotidienne pour votre chien. L'extérieur de votre maison n'est au final qu'une pièce en plus pour lui. C'est pour cela qu'il n'y montre pas trop d'intérêt. En revanche, si vous y allez avec lui et faites des jeux, il y aura plus facilement se dépenser, et ce sans trop d'efforts pour vous. Le dernier mois de grossesse étant le plus difficile où j'avais le plus de mal à me déplacer. J'utilisais un lanceur de balles pour jouer à attraper et ramasser la balle avec Raymond. Je pouvais faire ça plusieurs minutes plusieurs fois par jour. Cela permet à Raymond de se dépenser et de jouer avec moi, sans me fatiguer.


5. Demander de l'aide

Lorsque votre corps ne vous permet plus, n'insistez pas et faites appel à un ami ou à un dogsitter qui viendra chercher votre chien chez vous pour le promener. Si vous avez des amis arrangeants, c'est l'idéal car ils connaissent déjà votre chien et le feront probablement gratuitement. Si vous n'avez pas cette opportunité, il existe de nombreux sites pour trouver une personne de confiance (nous détaillons cela dans notre article ici). Il est également idéal de publier un petit message sur vos réseaux sociaux personnels pour trouver quelqu'un dans votre entourage qui pourrait vous dépanner.


6. Utiliser une longe

Au fur et à mesure que vous avancez dans votre grossesse, vous serez physiquement moins apte, et vos déplacements deviendront moins aisés. À partir du troisième trimestre, je ne lâchais plus Raymond. Je le gardais toujours en laisse, craignant ce qui pourrait arriver : une chute, un contact agressif avec un autre chien, une fugue, un accident... Afin qu'il puisse tout de même sentir une certaine liberté et pour me garantir le confort de rester connectée à mon chien, j'utilisais une longe, surtout dans les parcs. En ville, cependant, il est préférable de garder la laisse relativement courte.


7. Utiliser des jouets

Les jouets c'est une très bonne occupation pour votre chien. Il en existe énormément que vous trouverez facilement dans le commerce. Vous pouvez utiliser un jeu que vous pouvez faire avec lui (cache cache, envoyer la balle, un bâton, une corde à tirer..) ou des jouets pour utiliser en solo (peluche, king...). Varier les jouets pour maximiser son intérêt.


8. Stimuler intellectuellement son chien

Stimuler son chien reste le meilleur moyen de le dépenser sans aucun effort physique de votre part, car vous n'avez même pas besoin de sortir de chez vous. Il existe une multitude de jeux d'intelligent ou d'occupation pour divertir votre chien. Cacher des friandises dans des jeux (comme le sudoku, le kong, le tapis de fouille ou la balle) ou même dans votre maison occupera votre chien quelques minutes en utilisant son flair et son intelligence. La mastication est également idéale pour détendre, occuper et dépenser votre chien. On considère que 20 minutes de mastication équivaut à +/- 1 heure de balade libre, voire 1h30.


9. Recevoir du monde

Vers la fin de votre grossesse, il sera préférable de limiter vos déplacements, et votre entourage viendra davantage chez vous pour passer du temps avec vous. Recevoir du monde à votre domicile permet à votre chien d'être stimulé intellectuellement par la présence de nouvelles personnes, ce qui contribue à le dépenser. Si votre chien est habitué à recevoir des visiteurs et n'a pas de soucis à cet égard, n'hésitez pas à multiplier les rencontres. S'il est moins habitué, il faudra probablement procéder progressivement, en vous assurant qu'il dispose d'un endroit où s'isoler s'il le souhaite, car cela peut être également éprouvant intellectuellement pour lui. Bien sûr, ne comptez pas uniquement sur les visites pour dépenser votre chien, mais si un jour vous ne vous sentez pas capable de le promener et que vous avez reçu une visite, voyez le comme un joker.


10. Passer du temps avec lui

Au-delà des promenades, ce que votre chien préfère par-dessus tout, c'est de passer du temps avec vous. Alors ne soyez pas avare en câlins et caresses. Les chiens sont de véritables éponges, ils ressentent toutes nos émotions. Si vous êtes fatiguée et que vous n'avez pas le cœur à sortir, votre chien le percevra et le comprendra parfaitement. Faite des câlins, jouez avec lui, faite des tours, des photos.. Tant qu'il est avec vous il sera heureux.


Le conseil ultime : Ne pas culpabiliser

Il ne faut surtout pas se sentir coupable si un jour vous ne promenez pas beaucoup votre chien. Tant que cela reste exceptionnel, il n'y a aucun souci ! Votre chien ressentira votre manque d'énergie et ne vous en tiendra pas rigueur. Il est également important que votre chien apprenne à s'ennuyer et à gérer ses émotions, telles que l'ennui, car cela fait partie intégrante de la vie. Au contraire, habituer votre chien à avoir trois heures de promenade par jour n'est pas forcément bénéfique, car cela peut créer une dépendance à un niveau d'activité et d'endurance que vous ne pourrez pas maintenir tous les jours. Avoir certaines journées un peu plus légères que d'autres est tout à fait bénéfique pour lui.


D'ailleurs, on avait fait tout un article sur le sujet, "3 étapes pour déculpabiliser avec son chien"

Posts récents

Voir tout

Comments


logo et texte.png

Merci pour votre visite !

Lorsque nous avons accueilli Raymond, notre premier chien, nous nous sommes vite retrouvés livré à nous même. Nous avons voulu créer ce blog pour partager nos astuces et aider tous les autres maîtres. 

  • Youtube
  • Tiktok
  • Instagram
  • Noir Pinterest Icône

Retrouvez toutes nos vidéos sur Youtube

Suivez nous sur Instagram

S'abonner à notre newsletter

Merci pour votre envoi !

bottom of page