top of page

Prendre l’avion avec son chien aux Etats-Unis

Voyager avec son chien est source de stress pour de nombreuses raisons. Aller à l'étranger, en dehors de l'Europe comme les Etats-Unis peut faire peur. Pourtant, l'exercice est plus simple qu'il n'y parait. Voyager en avion avec son chien se fait bien, et nécessite juste une organisation. On vous résume dans cet article tous les éléments à prendre en compte pour vous aider dans votre préparation.



Chaque compagnie aérienne a ses propres règles

Avant toute chose, il faut bien savoir et avoir en tête que les compagnies aériennes sont libres de fixer leurs propres règles lorsqu'ils s'agit de transport d'animaux de compagnie. Les compagnie low cost refusent généralement de prendre des animaux telles que Easy Jet ou Rayanair. Cependant la plus part des autres compagnies acceptent de prendre votre animal sous plusieurs conditions. Avant de partir, pensez à bien vérifier les conditions de votre compagnie aérienne.



Prendre des billets d'avion pour son chien

Dans notre cas United Airlines, le billet ne peut pas se prendre en ligne en même temps que vous réservez les vôtres. Vous devez appeler la compagnie aérienne après avoir pris vos billets pour rajouter celui de votre chien. Cela leur permet de bien partager toutes les informations nécessaires, et de s'assurer d'un nombre maximum de chien à bord. Pour United Airlines, le prix du billet pour votre animal de compagnie est de 125 USD par trajet, et ce peut importe le trajet ou la destination. Si vous avez une escale de plus de 4heures, 125 USD s’appliqueront égalementpour chaque escale. Sachant que nous faisions un direct (Zurich - San Francisco) à l'aller comme au retour, le prix nous paraissaient très correct. En revanche avec escale, ou pour une plus petite distance (comme 1 heure de vol par exemple), l'addition devient plus salée.


Bien que sur leur site United Airlines stipule "qu’il n’y ait pas de limitations concernant le poids ou la race pour les animaux de compagnie" lorsque nous avons pris le billet de Raymond avec un agent, celui-ci nous a bien dit que le poids total du chien et du sac ne devait pas excéder 8 kilos, car sinon le chien serait en soute. C'est un élément à bien vérifier, car le voyage n'est pas le même pour votre animal.


Avoir son passeport à Jour

Encore une fois, les règles changent d'une compagnie à une autre, mais elles s'accordent très souvent pour demander relativement les mêmes conditions :


- Votre chien doit au moins être âgé de 4 mois en raison des exigences en matière de vaccination.

- Etre vacciné contre la rage. La vaccination contre la rage doit être effectuée au moins 28 jours avant l’arrivée aux États-Unis pour les chiens et les chats.

- Avoir un certificat sanitaire délivré par votre vétérinaire pour attester de la bonne santé de votre animal.


Je vous invite tout de même à bien vérifier auprès de votre compagnie aérienne.





Acheter un sac aux dimensions requises

Avoir un sac de transport aux dimensions requises est essentiel, malheureusement, comme pour l'ensemble des règles imposées par la compagnie aérienne, les dimensions varient d'une compagnie à une autre, ce qui ne rend pas la tâche évidente.


Pour United Airlines (la compagnie que nous prenions) à première vue les dimensions semblent clairement énoncées sur le site internet ici: Voyager avec son animal de compagnie.


Pourtant lorsque nous avons contacté un agent pour organiser le transport de Raymond, nous avons eu des dimensions différentes communiquées:

>> 44 x 30 x19 cm pour un sac rigide

>> 46 x 28 x 28 cm pour un sac non rigide


Ne prenez jamais pour acquis une information partagée, vérifier toujours vos sources. Nous avons pris en photo le message de l'agent nous donnant les dernières dimensions officielles, pour nous assurer de n'avoir aucun problème le jour J.



Comme la plus part d'entre vous, nous avions déjà un sac de transport auquel Raymond était bien habitué mais malheureusement celui-ci était 2 cm trop grand. Nous avons donc dû chercher un nouveau sac, et cela n'a pas été évident de caller aux dimensions de la compagnie.

Je préfère les sacs non rigide pour deux raisons: la première il permettait d'avoir un sac plus long, et comme Raymond est assez long c'était un critère essentiel pour qu'il soit à l'aise ; la deuxième je trouve les sacs non rigides plus léger et pratique. Après plusieurs recherches nous avons trouvé ce sac sur Cdiscount se rapprochant le plus des dimensions avec ses mensurations de : 43x25x28cm.


Une fois le sac réceptionné, nous l'avons bien entendu testé. Quelques jours avant le grand départ j'ai laissé trainé le sac, et j'ai glissé quelques friandises dedans pour que Raymond s'y habitue tranquillement. Cette étape n'est pas spécialement nécessaire car Raymond est habitué à nous suivre dans toutes os aventures, mais on ne sait jamais. Cela ne coûte rien et ne prends pas beaucoup de temps de familiariser son chien avec le nouveau sac.



Visite chez le vétérinaire

Une semaine avant le grand départ, nous sommes allez chez le vétérinaire pour récupérer un certificat de bonne santé. Ce n'est pas toujours demandé par les compagnies aériennes, mais certaines comme United Airlines vous le demander à l’arrivée. Celui-ci doit comprendre :

  • Votre nom, votre numéro de téléphone et votre adresse

  • Les informations concernant votre animal, notamment la race, le sexe, l’âge, les couleurs et motifs du pelage

  • La liste des vaccins récents, comprenant les noms des vaccins, les dates d’administration et d’expiration. Votre chien doit également avoir ses vaccins à jours.

Attention à l'avoir en anglais, car si le document n'est pas traduit, cela n'a aucune valeur pour les compagnies aériennes ou la sécurité. Pensez à faciliter au maximum le travail des agents pour maximiser les chances qu'ils soient sympa avec vous. De notre côté nous l'avion en Français sous-titré anglais. Voici à quoi ressemblait le notre.



Aller chez le vétérinaire permet également de récupérer des médicaments pour aider son chien à se calmer afin que le voyage ne lui paraissent pas trop long. De notre côté nous avons opté pour Adaptil (un comprimé 100% naturelle qui agit immédiatement). Comme Raymond voyageait avec nous, il n'y avait pas de raison de lui donner quelque chose pour le stress ou l'anxiété, mais davantage quelque chose pour l'apaiser (et non l'endormir) car le voyage était assez long (12 heures de vol). Nous avons donné une pastille 1 heure avant le décollage pendant l'embarquement, puis une autre 7/8h plus tard au milieu de trajet et cela a suffit. Le temps a très certainement paru long à Raymond mais il a été très sage. Je recommande fortement !



Préparer les affaires de son chien

Pour être sûre de ne rien oublier, je commence toujours nos valises une petite semaine avant, pour la compléter au fur et à mesure. Voici la liste des affaires que nous prenons pour Raymond:

  • Son passeport à jours et son certificat de bonne santé

  • De la nourriture (pâté, croquettes et friandises). Nous avons tout acheté avant de partir afin d'être tranquille et d'utiliser les produits habituels de Raymond.

  • Sac de transport pour l'avion

  • Sac à dos de voyage pour les sorties en extérieur quand il est fatigué

  • Plusieurs gamelles pour l'eau et la nourriture

  • Un plaid pour dormir

  • Une serviette de bain pour le sécher après les baignades

  • Un baume pour les coussinets et la truffe pour protéger de la chaleur et du froid

  • Sa tente pour le protéger sur soleil si on fait un peu de plage

  • Sac à crottes à ne pas négliger. Aux Etats-Unis il y a peu de distributeurs, et ceux-ci sont souvent mal approvisionnés.

  • Ses jouets préférés

  • Plusieurs laisses, colliers et harnais (dont son collier lumineux pour les balades nocturnes)

  • Son GPS et son Air Tag (nous sommes adeptes des deux)

  • Sa caméra pour le fliquer à l'hôtel si nous devons le laisser


Habituellement, on prends son parc à chien mais nous avons dû le laisser chez nous, faute de place.



Le jour J: anticiper les besoins

Le Jour J, il est important de commencer la journée par une bonne balade (quand cela est possible). Dans notre cas à cause des horaires, nous n'avons pu promener Ramond avant l'aéroport uniquement lors du retour. Je vous rassure, même si nous n'avons pas pu faire une grosse balade à l'aller, l'aller comme le retour en avion s'est très bien passé.


A notre arrivée à l'aéroport une dernière pause technique dehors avant de commencer les longues marches et queues interminables. Je garde le plus possible Raymond en laisse dans l'aéroport pour le faire marcher au maximum. Nul besoin de le mettre dans sa cage, il va déjà y passer 12 bonnes heures ! Egalement à l'arrivée à l'aéroport, on réduit les quantités d'eau et on ne donne plus de nourriture pour ne pas le tenter de faire ses besoins.


Heureusement pour nous Zurich comme San Francisco sont équipés d'une zone dédiée pour que les chiens fassent leurs besoins. A Zurich, l'espace ne se trouvait pas dans notre terminal donc nous n'avons pas pu en profiter. En revanche, pour San Francisco, cet espace a permis à Raymond de faire 3 pipis supplémentaires.


Une fois dans l'avion, je donne un petit comprimé pour relaxer Raymond de chez Adaptil (un comprimé 100% naturelle qui agit immédiatement). Il s'est bien dépensé mais la journée à quand même été courte pour lui, alors le cachet l'aidera à s'apaiser et donc dormir.

A gauche le pet relief area de San Francisco; à droite celui de Zurich.



Comment passer la sécurité avec son chien dans un aéroport

Je voulais absolument savoir quelles étaient les consignes afin de ne pas attirer l'attention le jour J lorsque nous passerions la sécurité. Pour être honnête nous avons dû chercher cette information pour la trouver. Il n'y a pas trouvé d'explications officielles, concernant le passage de sécurité d'un chien en aéroport mais nous avons réussi à trouver quelques consignes.


Tout d'abord il faut savoir qu'il y a deux façons de faire, en fonction du type de chien:

  • Si vous avez un chien guide ou dit de service : votre chien doit passer le portique tout seul, sans aucun équipement et après vous. Cela nécessite une très bonne éducation, mais avec ce type de chien il n'y a pas de problème ils obéissent extrêmement bien.

  • Si vous avez un chien normal : si vous avez un chien de compagnie comme nous, le processus est complétement différent. Votre chien doit rester dans son sac, et à la dernière minute vous devez le sortir de son sac, pour le porter dans vos bras et passer le portique ensemble. Pensez à bien enlever tout accessoire qui pourrait faire sonner, comme une médaille.


Comme une image vaut toujours plus que mille mot, voici une vidéo qui résume comment il faut faire.

Pour bien préparer son vol avec son chien voir notre article dédié "Prendre l’avion avec son chien"



Lisez la suite de nos aventures américaines

Si cet article vous a plu, retrouvez la suite de nos vacances avec nos articles dédiés à Los Angeles, Palm Springs, Las Vegas et Los Angeles.


Pour vous aidez à préparer votre séjour lisez aussi les articles suivants:

Posts récents

Voir tout
logo et texte.png

Merci pour votre visite !

Lorsque nous avons accueilli Raymond, notre premier chien, nous nous sommes vite retrouvés livré à nous même. Nous avons voulu créer ce blog pour partager nos astuces et aider tous les autres maîtres. 

  • Youtube
  • Tiktok
  • Instagram
  • Noir Pinterest Icône

Retrouvez toutes nos vidéos sur Youtube

Suivez nous sur Instagram

S'abonner à notre newsletter

Merci pour votre envoi !

bottom of page