top of page

Les 8 préjugés sur avoir un chien

Avant d'accueillir Raymond, j'avais pleins d'idées reçues sur les chiens. J'avais beau en avoir eu dans mon enfance, il y a pleins d'aspects que j'avais sur ou sous-estimé, car avoir un chien à soit c'est bien différent. C'est important d'en parler et d'échanger sur le sujet, car on a pas toujours une idée très réaliste de la vie de propriétaire de chien. Bien sûr, c'est propre à chacun, ça va dépendre de la personnalité de vous et votre chien, mais je pense que l'article vous donnera un bon aperçu. D'ailleurs, dite-nous si vous vous reconnaissez dans ces 8 préjugés en commentaires.


#1 On fera pleins de longues balades ensemble

On pense souvent qu'avoir un chien va nous permettre de faire de nombreux kilomètres en balade. C'est faux ! Lors des promenades, ce qui fait le plus plaisir à votre chien c'est de... Renifler ! Et renifler, ça prend du temps. Si je suis la cadence de Raymond, en une heure on ne fait pas plus de 2 kilomètres. Leur rythme peut être très lent car ce qu'ils aiment c'est être en liberté, prendre leur temps et surtout sentir tout leur environnement. Pas de panique, vous pouvez aussi imposer votre rythme notamment lors d'une randonnée ou balade en ville afin de vous dépensez tous les deux. Mais n'oubliez pas de mélanger les cadences, et suivre le rythme de votre chien de temps en temps pour lui faire plaisir.


#2 Il va tout de suite être mon meilleur ami

Contrairement à ce que l'on pense, créer une relation unique et forte avec son chien prend du temps. Bien sûr, dès les premiers jours, votre chien va s'attacher à vous. Très rapidement il va vous aimer car vous lui procurer de l'amour mais aussi répondez à tous ses besoins physiologiques. En revanche, une relation fusionnelle va s'instaurer sur le long terme. Il faut du temps pour avoir confiance l'un en l'autre, se connaitre dans les moindres détails et s'apprivoiser mutuellement. C'est comme un ami humain, c'est en vivant des choses fortes ensembles que les liens d'amitié se renforcent. Si Raymond a tout de suite été un petit amour avec nous, les premières "vraies" marques d'affections sont arrivées au bout de 8 mois.



#3 Un chien c'est que des contraintes

C'est la plus grande peur du conjoint qui ne veut pas de chien ! Forcément lorsque votre moitié vous impose un chien, on y voit que des contraintes. Il faut le promener tous les jours, s'en occuper, l'éduquer... En plus il nous coûte de l'argent. Et en vacances on fait comment ? Au final rassurez vous, un chien ne représente pas autant de contraintes qu'on l'imagine. C'est davantage à voir comme une organisation différente à adopter. Au fur et à mesure, vous allez l'intégrer naturellement dans votre rythme de vie, et vous allez vous rendre compte que tout est encore possible et que votre chien n'est un frein en rien dans votre vie.




#4 Je serai toujours partout avec lui.

Au début c'est complètement vrai et très important. Il faut socialiser votre chien au maximum de choses et de gens pour le rendre bien dans ses pattes. A la plage, à la montagne, en ville, avec du monde ou au calme, tous les moyens sont bons de faire découvrir le monde à votre chien. Avec le temps, il est parfois plus simple et judicieux de laisser à la maison le temps d'un dîner en centre ville. Cela vous permet de ne pas être concentré sur lui et de profiter pleinement de votre moment, mais aussi à votre chien d'avoir un moment calme à la maison qu'il appréciera tout autant. Les chiens aiment et ont besoin d'être stimulés mais par H24, ils apprécient aussi un peu de tranquillité.



#5 Je ferai plein de concours avec lui

Encore une belle idée, mais difficile à mettre en pratique pour plusieurs raisons. La première est qu'au début vous aurez pas le temps, car s'occuper de son chien prend beaucoup de temps car il sera très demandeur. Deuxièmement, la compétition animalière est un environnement très sectaire et communautaire. Pour rentrer dans un club, il faut passer certaines accréditations et les dates ou conditions ne sont pas toujours claires. Il faut aussi souvent un parrain. C'est un milieu difficile à intégrer où il faut s'armer de beaucoup de patience, avoir un porte feuille bien accroché, pour souvent beaucoup de déception à la clé.



#6 Il fera plein de bêtises

Et bien non, pas forcément. Raymond a à son actif une seule et unique bêtise de faite. Si vous répondez bien à ses besoins, et que vous faite preuve de bon sens, les bêtises seront limitées voir inexistantes. Des petits conseils simples mais très efficaces : ne laissez rien trainer par terre, ne tentez pas votre chien en le laissant de longues heures dans une pièces avec des choses fragile et reprenez le dès qu'il touche à quelque chose qui n'est pas à lui.



#7 En six mois, mon chien sera éduqué

C’est une fausse bonne idée. "Bonne" car cela montre que vous êtes motivé à instaurer des principes et exercices d'éducations dès le début et ce tous les jours ; mais "fausse" car il faudra plus de 6 mois à votre chien pour tout bien acquérir de façon définitive. Eduquer un chien varie en fonction de la personnalité de votre chien, et du degré d'effort que le maitre y met. Honnêtement, pour bien apprendre tous les basiques de façon sûre et ancrée, il faut environ un an. En effet, pendant cette année quelques rechutent sont normales et à prévoir. Un chien peut très bien apprendre une notion et l'oublier quelques jours plus tard. C'est frustrant, mais ça fait parti du processus d'apprentissage, et c'et pour cela qu'il est plus long qu'on ne le pense.


#8 Un chien c’est sale et on ne peut pas le laver

Si le lavage trop régulier est déconseillé, il existe pleins de façons de nettoyer quotidiennement votre chien : comme les lingettes après la balade ou le shampoing sec entre deux bains. Un petit manteau l'hiver, et une pelouse bien coupé dans votre jardin, et votre chien n'en sera que moins sale. Bien sûr tout dépends de votre chien, car certaines races aiment se salir plus que d'autres. Les petits chiens ont tendance à avoir un ventre plus facilement sale car ils rasent le sol. Certaines races perdent leur poil plus que d'autres, à l'inverse des poils durs comme Raymond qui ne tombent pas.




Posts récents

Voir tout

Comments


logo et texte.png

Merci pour votre visite !

Lorsque nous avons accueilli Raymond, notre premier chien, nous nous sommes vite retrouvés livré à nous même. Nous avons voulu créer ce blog pour partager nos astuces et aider tous les autres maîtres. 

  • Youtube
  • Tiktok
  • Instagram
  • Noir Pinterest Icône

Retrouvez toutes nos vidéos sur Youtube

Suivez nous sur Instagram

S'abonner à notre newsletter

Merci pour votre envoi !

bottom of page