5 étapes pour convaincre son compagnon d'avoir un chien

Vous rêvez d’avoir un chien, et vous ne savez pas comment vous y prendre avec vitre moitié ? Cet article est fait pour vous. Résultat garanti ! Je vous explique comment j’ai fais pour persuader mon mari, une personne initialement TRÈS récalcitrante, de se lancer dans l'aventure.



Étape 1: Initiez progressivement la conversation en douceur


C’est un projet de longue date

Avoir un chien ne se décide pas la veille pour le lendemain. Montrez lui que c’est un projet de longue date. Expliquez que cette envie ne sort pas du chapeau, jouera forcément en votre faveur. Pour ma part, dès que j’ai rencontré mon mari, j’ai partagé mon affection pour les chiens et ma volonté d’en avoir un, « un jour ». Le « un jour » est très important. Ne lui faite pas peur, c’est le meilleur moyen de braquer la personne en face de vous. Le sentiment de se faire imposer quelque chose subitement, n’est agréable pour personne. Se lancer dans l’aventure est un projet initié par une personne, certes, mais qui se mesure et se construit à deux.

C’est un projet réfléchi Démontrez que c’est un projet mûrement réfléchi, que derrière il ne se cache pas un caprice passager mais plutôt une réelle volonté de s’engager sur le long terme. Avoir un chien peut être un rêve d’enfant, tout comme un objectif de vie. Partagez et communiquez ce souhait sincère et profond qui vous tient particulièrement à cœur. Ça peut paraître bête, mais pour moi, au même titre qu’un jour avoir des enfants ou ma maison à moi, il était inconcevable de ne pas avoir mon chien « un jour ». Cela prendra probablement un peu de temps pour votre moitié de l’assimiler, et c’est normal. L’important c’est qu’il ou elle comprenne l’importance de ce projet pour vous.



Étape 2 : Soyez indulgent


Être patient

L’étape 2 est la plus pénible puisque c’est celle qu’on ne contrôle pas. Elle peut durer quelques mois comme quelques années, tout dépend du temps que l’idée prendra à germer dans la tête de Monsieur ou Madame. Cela prendra du temps et acceptez-le dès le début. Pour ma part, j’ai attendu 5 ans pour que « ce jour » arrive enfin, alors ne perdez pas espoir.

Et compréhensif

Se mettre à la place de votre moitié qui n’a rien demandé, c’est la clé du secret. Écoutez et acceptez le point de vue de votre compagnon. Mettez vous à sa place et soyez empathique. Par exemple, je ne suis pas une personne à chats, et j’aurai eu beaucoup de mal à l’accepter, mais j’aurai fini par le faire si cela tenait vraiment à cœur de mon amoureux.


Étape 3 : C’est VOTRE responsabilité et pas la sienne


Rassurez-le sur la charge de travail

Déjà qu’on impose à notre moitié quelque chose dont il ne voulait pas, on ne va pas lui demander de promener Pépère 3 fois par jour et de courir chez le vétérinaire toutes les semaines. Soyez sympa… Laissez lui un peu de temps ! Cela viendra, ne vous inquiétez pas.

Avant de franchir le cap mettez-vous en tête et dans la sienne que c'est votre projet, et rassurez-le sur la charge de travail et de responsabilité. Le reste suivra et viendra naturellement une fois que le petiot chiot tout mignon sera là. des lors que ça sera concret et qu’une relation se sera installée, il voudra naturellement mettre la main à la patte. C’est une approche personnel et l'implication est propre à chacun. Ne lui reprochez pas de ne pas vouloir s'impliquer, cela ne ferait que commencer une bataille sans fin à coup de "tu fais jamais rien", "je fais tout", et de "moi j'ai rien demandé", "c'est ton chien pas le mien"... Où au final les deux ont raison!

Prouvez-lui que vous en êtes capable

Montrez que vous avez pleine conscience des responsabilités que cela implique. Rassurez-le sur votre expérience passée, si vous avez eu un chien dans votre enfance, ou créez-vous la vôtre si vous n'en avez pas encore. Hébergez pour quelques jours le chien de votre tante, faite du pet-sitting pour vos voisins. D'une part cela prouvera par des faits tangibles que vous avez de l'expérience et êtes capable de gérer un animal au quotidien, et d'une autre vous confirmera votre intérêt et vous donnera confiance.


>> Voir mon article sur le pet sitting "Comment trouver un bon pet sitter"



Etape 4 : S’assurer d’avoir un environnement stable et propice


Se préparer soi-même

Puisque c'est un projet que vous avez initié, posez-vous les bonnes questions avant d'en parler sérieusement avec votre conjoint:

- Suis-je prêt à consacrer du temps pour lui ?

- Suis-je prêt à m'engager sur une dizaine d'années ?

- Est-ce que je suis prêt à réorganiser mon emploi du temps ?

- Suis-je bien dans ma vie et est-ce le bon moment ?

- Suis-je prêt à consacrer une partie de mon argent ?


Se préparer en couple

Avoir un chien c'est une décision commune. En complément d'être bien dans son couple, d'habitez ensemble et d'avoir des projets futures, parlez à deux de vos projets et faite le point sur votre situation pour évaluer si c'est le moment opportun pour vous deux :

- Assurez-vous que "la porte est ouverte": si vous avez un non catégorique car votre ami est allergique (pour de vrai j'entends) ou à la phobie des chiens, il faudra peut-être faire une croix sur votre projet.

- Prévoyez le bon timing dans votre vie: Choisissez une période dans votre vie ou "tout roule". Un projet à la fois, ne multipliez pas tout (mariage, bébé, déménagement). Soyez prêt à donner toute votre attention à votre poilu pendant les premiers mois.

- Mettez vous d'accord sur les principes de bases: alignez-vous sur le plus de sujets possible, comme le type d'éducation, la répartition des tâches, quand on le fait manger, ce qu'on accepte et ce qu'on accepte pas... etc. Tout est a réfléchir et décider ensemble.


>> Voir mon article "Préparer l'arrivée d'un chiot: LE guide ULTRA complet!" pour se poser les bonnes questions seule et en couple.

>> Voir mon article "Avoir un chien: ce que l'on ne vous dit pas" pour comprendre les freins de votre moitié.



Etape 5 : Il n'y a pas de problème, que des solutions


Argumentez au quotidien

Démontrez par A + B que votre chien ne sera pas une contrainte dans votre vie de tous les jours. Montrez par des exemples tangibles que tout est possible. Si on part en vacances il existe des hôtels accueillant les chiens. Au restaurant, un chien calme sous la table ne dérangera personne. Les chiens peuvent prendre l'avion et le train, et rentrer dans certains magasins. S'il est petit vous pouvez le porter dans un sac où vous voulez. Si vous devez vous absenter, une multitude d'alternatives est possible: voisins, pet-sitter ou pension. Réfutez toutes ses objections avec des solutions concrètes.


Mais soyez subtil

Ajoutez à votre argumentaires des exemples réels. Que ce soit dans votre entourage proche : "Mon oncle emmène Chipie partout où il va", "Ambre est venu avec Oural au restaurant et ca n'a pas posé problème", "Quand Mamie est partie plusieurs jours, le jardinier est passé tous les jours pour s'occuper de Féline" ; ou en en temps réel : "Regarde il y a des chiens dans l'hôtel, ils doivent les accepter", "Le chien à coté de moi dans l'avion était très sage".

Attention à ne pas en abuser, ni à en parler tous les jours, au risque de le braquer pour de bon.



J'espère sincèrement que cet article saura vous aider. C'est un résumé de 5 ans de galère pour finalement convaincre mon cher et tendre. Qui au passage, est encore plus gaga que moi de Raymond (ou presque)


Enrichissez le débat, partagez vos conseils et arguments en commentaires.


***


Article disponible aussi en vidéo sur la chaîne Youtube de Raymond

(français uniquement pour le moment)






Posts récents

Voir tout
logo et texte.png

Merci pour votre visite !

Lorsque nous avons accueilli Raymond, notre premier chien, nous nous sommes vite retrouvés livré à nous même. Nous avons voulu créer ce blog pour partager nos astuces et aider tous les autres maîtres. 

  • Youtube
  • Tiktok
  • Instagram
  • Noir Pinterest Icône

Retrouvez toutes nos vidéos sur Youtube